Digital Bolex – des nouvelles

Project Update #37: The Story from NAB till Now

Après un long silence, des nouvelles plutôt positives du projet Digital Bolex, et c’est plutôt réjouissant suite aux tristes nouvelles de la part d’Aaton. Pour rappel, Digital Bolex est un projet Kickstarter, initié par deux américains en partenariat avec Bolex. Le projet: construire une caméra avec un capteur de la taille d’une image Super16 en utilisant un capteur CCD, comme le prévoyait Aaton pour la Delta, et contrairement à la quasi totalité des caméras sur le marché actuellement qui utilisent du CMOS. L’avantage du CCD: moins d’espace entre les photo-sites (pixels du capteurs) ; enregistrement global, donc pas de « judder/jellow effect » dans les mouvements ; une meilleur sensitivité et donc moins de bruit ; et finalement, un meilleur rendu des couleurs. Mais alors me direz-vous, pourquoi les autres utilisent-ils du CMOS, si le CCD est meilleur sur presque tout ; parce que le CCD c’est chère, sauf si on utilise un petit capteur et qu’on utilise un modèle de capteur existant (qu’on ne le développe pas soi-même).

Digital Bolex ont choisi un capteur Truesense fabriqué par Kodak, très similaire à celui utilisé dans l’Ikonoskop, une caméra également équipée d’un capteur de la taille de la pellicule 16mm. Ce choix permet des économies mais surtout d’utiliser un produit éprouvé. C’est justement ce qui a malheureusement fait défaut à Aaton. Je me permets une petit digression, Aaton ont développé leur magnifique Delta avec des capteurs prototypes fabriqué par Dalsa, et au moment de la commande des capteurs de séries, Dalsa a été incapable des les fabriquer sans défauts et semblable de l’un à l’autre, c’est pourquoi malheureusement la très prometteuse Delta ne verra, à priori, jamais le jour. Cependant il est à noter qu’Aaton aurait apparemment un  racheteur et qu’ils vont sortir un nouveau Cantar et une caméra numérique destiné au documentaire, avec un capteur Super16 (une concurrente de la d16 ?).

Pour en revenir à Bolex, leur choix vont de paire avec le prix visé pour la d16: $3000. Autre point du projet, un enregistrement « raw » dans un format ouvert, le cinemaDNG (comme les Blackmagic). Ce projet veux, comme la Bolex à l’époque l’a fait pour la pellicule, démocratiser le raw.

Donc, pour en revenir aux nouvelles, il s’agit d’une grande avancée au niveau du firmware, qui donne finalement des images propres depuis le capteur, à partir de, sauf erreur, un modèle final de la caméra (pas encore dans son boitier comme on peut le voir dans l’image ci-dessus). Afin de comprendre, si on as pas lu l’article dans le lien ci-après, on voit ici sur la droite, la caméra dénudée qui film une mire accrochée à un écran, et au centre gauche, l’image en direct (en réalité seulement un quart de l’image) via la sortie HDMI de la caméra. C’est très rudimentaire, on est dans un laboratoire informatique, il s’agit ici de programmation, la dernière étape dans ce projet, maintenant que tout le « hardware » est finalisé. Si vous voulez tous les détails, c’est par ici, en anglais : http://www.digitalbolex.com/image-improvements/

Damien
mise-à-jour du 31 mai 2013

PS C-Side fait partie des premiers kickstarters et recevra une des 100 premières Digital Bolex.
PPS Notre précédent article sur le sujet ici.

News

C-Side vous souhaite de joyeuses fêtes

Nos bureaux seront fermés entre le 23 décembre et le 1er janvier. Nous restons joignable par e-mail et le dépt. location reste disponible sur rendez-vous. Passez de belles fêtes et tous nos vœux pour la nouvelle année.