Light-field camera

Et si la camera du futur était comme rien que nous ne connaissons actuellement (sauf quelqu’uns…) ?

Le concept derrière les « light-field cameras », (champs de lumière) est d’avoir plusieurs micros objectifs, idéalement (en théorie) un pour chaque pixel, en pratique, comme à l’Université de Stanford par exemple, une caméra avec 90’000 micros objectifs, couvrant chacun environ 175 pixels à été construite, donnant une résolution final de 16 MegaPixel. Le résultat, se sont des images qui enregistrent sans point de netteté. Tous les champs de lumières sont enregistré, et le point se fait en postproduction.  Je ne suis pas de ceux qui prône de tous faire en postproduction. Je préfère les effets dans la caméra que ceux fait après, je préfères les vrais choix au moment du tournages : objectifs, filtres, lumières, etc. Mais ici, il s’agit d’une nouvelle technologie pour mieux enregistrer la lumière… Le point est en quelque sorte quelque chose d’artificielle, que nous devons faire, manuellement ou electroniquement car nous y sommes obligé, c’est une limitation de la technologie que nous utilisons.

Ça peux sembler incroyable et pourtant c’est déjà disponible, la caméra « Lytro » un petit appareil photo, est commercialisé à partir de $400, a une résolution d’environ 2 Megapixel (qualité HD), et permet de faire des photos utilisant la technologie « light-field ». Ci-dessous un exemple, cliquer où vous voulez dans l’image pour choisir où vous voulez faire le point.

 

Il me semble qu’un petit bruit court qu’un, ou des, grands fabricants de caméras s’intéressent à cette technologie. Le plan flou sera peut-être bientôt une notion du passé, malgré tout le charme que ça peut avoir…

Quelques liens :

wikipedia

Stanford University

Lytro

 

Damien

News

C-Side vous souhaite de joyeuses fêtes

Nos bureaux seront fermés entre le 23 décembre et le 1er janvier. Nous restons joignable par e-mail et le dépt. location reste disponible sur rendez-vous. Passez de belles fêtes et tous nos vœux pour la nouvelle année.