elvisrevivalportrait

Julien Roby

Convaincu que l’industrie automobile sombrera, il invente, à la fin des années 1970, une machine à voiturer histoires et poèmes. Dans un déni total de ce qui s’apparente pour son entourage à un échec, il s’obstine depuis lors à mettre en œuvre son invention, avec le dessein de commercialiser un premier modèle bon marché au tournant du siècle. En 2011, un ami l’interroge sur l’avancement de son projet. Il lui répond n’avoir jamais précisé le siècle auquel il pensait, et suggère aux consommateurs de se tourner vers d’autres produits en attendant…

Dans l’atelier dont lui seul a la clef, il s’enferme et travaille minutieusement à l’aboutissement de ses prototypes. Chacune des améliorations techniques et, ou, futiles, provoque une nouvelle découverte. Chacune de ces découvertes implique la rédaction d’une notice, qui trouve pour seul registre un amoncellement de papiers de toutes tailles, protégeant parfaitement la table des particules de poussière qui pourraient flotter dans l’air. C’est ainsi que cette table résiste à l’épreuve du temps, tandis que les autres meubles de la pièce s’usent inexorablement. Un jour viendra peut-être, où les murs et la porte et la clef s’effriteront à leur tour. Le vent soufflera alors tous les papiers de la table, qui pourra enfin vieillir comme le reste des choses.

 

FORMATION & PROFESSION:
2001: diplôme HES – Design en Communication visuelle, Haute école d’art et design de Genève.
2004: diplôme d’études postgrades HES – Nouveaux médias, Haute école d’art et design de Genève.
2007: diplôme du Studio national des arts contemporains de Tourcoing, Le Fresnoy.
Actuellement: actif dans la production cinématographique indépendante, opère à l’image et au montage, et poursuit très sérieusement son travail artistique.

News