Damien Molineaux

 

Cinéaste : Étalonneur, assistant caméra & chef-opérateur au sein du collectif C-Side Productions ; réalisateur & producteur chez Earthling Productions ; cofondateur et co-organisateur de KinoGeneva et du Kino Kabaret de Genève ; travaille ponctuellement comme enseignant.

 

Biographie

1991-1995 | Damien Molineaux a suivit une formation technique (Bachelor of Arts en cinéma) à l’Institut Brooks de Photographie (Santa Barbara, CA). Il parfait ensuite sa formation en travaillant dans un studio photo et comme assistant caméraman à Los Angeles, avant de rentrer en Suisse en 1996. Il commence alors à travailler comme caméraman/JRI, notamment pour Greenpeace International, avec qui il couvre plusieurs campagnes à travers l’europe.

 

1999 | Initialement dans le but de produire ses propres projets, il fonde Earthling Productions, qui devient une association de cinéastes en 2006. Cette dernière développe des films documentaires et de fictions, traitant de problématiques liées au développement : sujets sociaux, économique, environnementaux et politique. En 2000, il co-réalise, avec Thibaut Kahlbacher, “En Afrique… c’est la mémoire chante”, un film sur l’évolution de la musique traditionnelle en Afrique de l’Ouest. Il réalise par ailleurs de nombreux court-métrages et reportages, notamment pour la Télévision Suisse Romande.

 

2001-2004 | S’interrogeant sur l’évolution des modes de diffusion, il suit une formation Postgrade en multimédia à la Haute école d’art appliquées de Genève (devenu la HEAD depuis), il y travail parallèlement comme assistant vidéo dans la section Communication visuelle. Son travail de diplôme aboutira en un projet explorant les possibilités interactives du format DVD vidéo.

 

2002-2008 | Il travail à mi-temps en tant que concepteur/réalisateur au Centre multimédia de la Ville de Genève. Il participera entre autres, à la création de l’émission « DACtualité », (qui deviendra « InSitu » en 2008) ; une émission mensuelle culturelle de 6 minutes diffusée sur les chaînes locales Léman Bleu et TV8 Mt Blanc, ainsi que sur le site du Département de la culture.

 

2008 | Il devient associé de C-Side Productions SA, collectif au sein de duquel il se consacre au travail de l’image : de la prise de vue, en tant que chef-opérateur, assistant opérateur et en particulier étalonneur.

 

2006-2014 | Il poursuit ses activités avec Earthling Productions. Il produit de nombreux projets dont, en 2005, une série de films pour l’exposition Nous Autres du Musée d’ethnographie de Genève ; en 2006, « Hasta la última piedra » de Juan Lozano, qui obtient de nombreux prix et distinctions. En 2010, sort « Raclette Kirghiz » de Sandra Hebler, sur lequel il est également chef-opérateur, le film sera sélectionné dans plus d’une dizaine de festivals et gagne le grand prix du jury au Festival du Film Pastoralismes et Grands Espaces ; en 2011, « La terre tremble » de Vania Aillon, est sélectionné, entre autres, au festivals Cinéma du Réel à Paris et à Visions du Réel à Nyon. De 2012 à 2015, Priscilla Frey vient renforcer l’unité de production d’Earthling Productions et « Le jour viendra » de Cicero Egli, est sélectionné au Festival du film de Locarno. En 2013, « Canorta » de Aline Suter & Céline Carridroit, co-produit par la RTR (Radio Télévision Romanche) est sélectionné aux Journées de Soleure. En 2014, c’est deux films qui sont sélectionné au festival Visions du Réel, « La Trace » de Gabriel Tejedor & Enrico Pizzolato ainsi que « Resuns » de Aline Suter & Céline Carridroit, co-produit par la RTS (Radio Télévision Suisse). Depuis octobre 2016, Frédérique Monin, productrice avec plus de 15 ans d’expérience en France, a rejoint Earthling Productions afin de prendre en charge le développement de nouveaux projets documentaires dont deux films de Damien.

 

2013-2017 | Il est co-organisateur, avec Sandrane Ducimetière du Kino Kabaret de Genève, un laboratoire participatif de création cinématographique, dont la première édition à lieu en janvier 2014. Cet événement s’inscrit dans le mouvement Kino mondial qui réunit plus de cent cellules dans le monde avec la volonté d’offrir aux cinéastes, techniciens, artisans, comédiens, etc. l’occasion de pratiquer leur art, leur savoir faire, d’expérimenter, et d’étendre leur réseau. Cette 1ère édition rencontre un succès immédiat avec plus de 100 participants et 18 courts-métrages réalisés en une semaine et qui sont projetés dans la cadre du festival Black Movie. Fort de l’engouement de cette première édition, des projections régulières sont mises en places, tous les deux à trois mois, en partenariat avec l’association Fonction:Cinéma et une nouvelle édition est organisée en janvier 2015, cette fois-ci sur 10 jours avec 3 sessions de réalisations (de 3 jours chacune). Le nombre de participants augmente à plus de 150 et au final 32 courts-métrages voient le jour. Une troisième édition a eu lieu en 2016, lors de laquelle 279 participants ont créé 38 courts-métrages, dont 4 tournés en Super8 grâce à un partenariat avec ZebraLab. Sandrane et Damien espèrent inscrire cet évènement de manière pérenne dans le paysage audio-visuel de la région lémanique. Tous les détails sur www.kinogeneva.ch

 

Ponctuellement | Damien Molineaux, donne des cours et ateliers dans de nombreuses écoles et institutions, dont la HEAD, l’ECAL, L’École d’art de la Chaux-de-Fonds, la SAE, Fonction:Cinéma, FOCAL, etc. On lui a également confié l’authoring de nombreux DVD, dont notamment : Stephen Dwoskin, 14 films, Box 1/3, Treaty Bodies, (un DVD interactif en trois langues, en PAL et en NTSC, pour l’UNHCR), Autrefois Genève (volume 1, 2, 3 et 4), Michel Soutter (4 films), ainsi que des éditions d’Earthling Productions comme : Guy Milliard, l’intime et le monde.

 

Aujourd’hui | Il partage son temps entre un travail technique et artistique sur l’image, au service de projets diverses allant du documentaire à la fiction, en passant par la publicité, au sein de C-Side Productions ; le développement et la réalisation de projets, avec Earthling Productions, dans le but de permettre à des films traitant de problématiques de société et de développement de voir le jour ; ainsi qu’à stimuler la création à travers les activités de KinoGeneva.

News